À PROPOS

20200226PFWAW20FSelfie1OFF-9_edited.jpg

MON HISTOIRE

Né en 1985 d'une mère roumaine et d'un père tchécoslovaque, Cristian Robert SIMIC grandit à Orşova en Roumanie. Fasciné par l'effondrement du régime soviétique et par l'influence de la culture américaine dans la société roumaine, Cristian Robert SIMIC étudie la Sociologie à l'Université Ouest de Timisoara, en Roumanie. Une fois son diplôme en poche en 2008, il poursuit sa quête sur le terrain en Roumanie, mais aussi en Hongrie, Serbie et en Italie, cette fois muni d'un appareil photo. Il y développe un goût prononcé pour la photographie, qu'il considère alors comme vecteur sociologique, tant par son aspect documentaire qu'expérimental. C'est ce voyage, fondateur dans sa démarche artistic que originelle, qui l'incite à pousser la porte de la Maison des Etudiants CCS IRIS PHOTO CLUB de Timisoara, en Roumanie, où il y poursuivra pendant trois ans, de 2012 à 2015, une formation de photographie digitale et argentique,avec l'aide et autour de l'artiste photographe Damian DIACONESCU.


 

Parallèlement à ses études photographiques, il développe plusieurs projets artistiques au sein de la librairie CARTURESTI a Timisoara, où il travaille en tant que libraire et serveur. Deux expositions personnelles concrétisent ce travail. En 2013, dans "Opposant le Gris", Cristian Robert SIMIC explore l'opposition image physique/image mentale. Il en ressort une série digitale de portraits, à chacun desquels sont associés une couleur et un paysage. En 2015, l'exposition "Chers Lecteurs" est une expérience de sociologie appliquée dans la photographie, fruit d'une enquête et d'une collecte de témoignages inspirées par les clients-lecteurs de Cristian Robert SIMIC. A chaque portrait de la série argentique correspond un texte relatant leur histoire, parfois heureuse, parfois douloureuse, parfois tragique.


 

En avril 2015, il s'installe à Paris. Il travaille d’abord comme photographe de plateau sur le court-métrage "Taro", pour la société de production audiovisuel LES FILMS DE LA FALAISE. Depuis 2016, il travaille comme photographe pour des structures événementielles telles que le collectif musical et visuel LA NÉBULEUSE D'HYMA ou l'agence PHOTOPOINTCOM à Paris, ainsi que institutionnelles, notamment pour le laboratoire cinématographique L'ABOMINABLE, à la Courneuve. Occasionnellement, il réalise des portfolios pour la promotion d'artistes de cinéma, de théâtre,mode et de danse. Depuis février 2016, il fait partie du club photo de L'ESPACE LÉO LAGRANGE à Neuilly-sur-Marne, lieu d'échange et d'expérimentation numérique et argentique. En septembre 2018, Cristian Robert SIMIC adhère à la FÉDÉRATION PHOTOGRAPHIQUE de FRANCE à Vincennes Images. Fort de cette expérience il rejoint en 2019 le PHOTO CLUB DE PARIS VAL-DE-BIÈVRE pour de nouvelles aventures photographiques, dont la découverte du procédé cyanotype.

Aussi dans octobre 2019,la série de portraits MÉTAMORPHOSES, est exposé dans la galerie lors d'un festival reconnu à Paris sur les Champs Elysées,au sein du Salon d'automne.

Il collabore cette année avec le magazine photographique CORRIDOR ÉLÉPHANT, lui offrant une visibilité sur sa plateforme internet.

 

 

Il travaille actuellement sur plusieurs projets photographiques avec des influences mode et beauté mêlant corps, expressions et frontières, qu'elles soient physiques ou mentales. Cristian Robert SIMIC y place le modèle au cœur de son processus créatif, dans une démarche à la fois individuelle et collective, ce qui lui permet de montrer les interstices de la condition humaine, en questionnant la notion de normes sociales et de territoires et mettant en lumière les invisibles, les marginaux et les minorités nationales.